« La seule réalisation impérissable du travail et de l’énergie humaine, c’est l’art » (Léon Blum)

Bonsoir,

Voici le résumé de la pièce Tokyo Notes que nous jouerons en décembre, tel que je l’ai trouvé sur le site du Théâtre qui nous recevra.

« Une guerre a lieu en Europe et les œuvres d’art sont rapatriées au Japon pour être préservées. Une pléiade de personnages se réunissent ou se croisent dans un musée : d’un coté des étudiants qui se posent la question du pourquoi de l’éclairage si particulier dans les tableaux de Vermeer et de l’autre coté, une famille qui se réunit une fois par an et parle de la guerre, de l’engagement. »

Olivier Maurin nous a demandé de lire Iro mo ka mo, en français: la couleur et le parfum de Ito Naga (c’est un pseudonyme), un astrophysicien qui justement porte un regard assez sidéral sur des choses ordinaires. Un penseur, poète et scientifique, qui à travers une observation rationnelle (écrite comme elle lui vient), fait naître le mystère et la beauté sur des choses communes de la vie.
La couleur et le parfum est un recueil de ses citations qui expriment aussi bien une pensée, qu’une simple remarque, une considération, ou une curiosité sur tout ce qui se rapporte de près ou de loin à la culture japonaise. Ceci dans une ambiance poético-philosophique.
Cette œuvre pouvant éventuellement (pour ceux qui le souhaitent) servir d’inspiration à la création d’un prologue à la pièce.

D’après Jules Renard : « Au travail le plus difficile c’est d’allumer la petite lampe du cerveau, après ça brule tout seul. »

Notre projet prend forme, chacun s’y investit à cœur joie et c’est beau à voir. Je suis ravie d’être là. Quels que soient les aléas auxquels je serais confrontée à l’avenir, tout cela me conforte sur un point; pour moi, l’art de bien vivre, c’est de faire de l’art justement.

Bonne soirée

Priscillia à 22h00